Accueil » Comment gérer l’écriture d’un roman à 4 mains ?

Comment gérer l’écriture d’un roman à 4 mains ?

Par Jupiter Phaeton
Comment gérer l'écriture d'un roman à 4 mais ?

Qui n'a pas eu envie d'écrire un 4 mains un jour pour le fun de brainstormer avec un co-auteur ?

Je découvre, à travers les emails que je reçois, que ce n’est pas si clair que ça pour les auteurs d’écrire un 4 mains sur plusieurs aspects :

  • Avec qui écrire ?
  • Comment rédiger une trame ?
  • Comment ça se passe au fil de l’écriture ?
  • Et si ça se passe mal ?
  • C’est quoi “la clef” pour que ça se passe bien ?

Avec qui écrire un 4 mains ?

C’est ton choix ! Je te conseille d’écrire avec quelqu’un où tu as une “connexion” c’est-à-dire que vous vous entendez bien, vous êtes sur la même longueur d’onde, vous avez souvent des idées qui se complètent. Quelqu’un que tu connais déjà, avec qui tu as déjà sympathisé. Ne va pas écrire à un auteur inconnu, en lui demandant s’il veut se lancer dans un 4 mains avec toi. Ce n’est pas que ça ne se fait (tu sais à quel point je m’en fiche de ça), c’est plutôt que tu n’as pas d’affinités avec lui et que ça risque de capoter.

Comment rédiger une trame ?

Tu te poses avec ton co-auteur, vous décidez d’un genre littéraire et d’une trame globale. Idéalement, mets-toi avec quelqu’un qui a le même profil que toi : architecte ou jardinier. Pour ma part, je suis du genre à écrire grossièrement la trame et à détailler seulement avant de me lancer dans mon chapitre. Détaillez vos personnages, le ton que vous allez leur donner, leur physique, leur évolution, envoyez-vous des photos de ce que vous imaginez ! Mettez-vous d’accord sur la chronologie et lancez-vous.

Deux personnes qui réfléchissent

Comment ça se passe au fil de l'écriture ?

Il n’y a pas de règles prédéfinies. Vous faites ce que vous voulez. Mais comme je sais que tu es friand d’exemples, je te donne le mien.

Je prépare une trame avec le co-auteur. On s’attribue chacun un personnage, ce qui fait qu’on est dans un roman à deux points de vue, c’est plus facile à gérer. On alterne les points de vue : l’auteur A écrit le chapitre 1, l’autre B écrit le chapitre 2, et ainsi de suite. Nos chapitres font environ 2000 mots. Donc grosso modo : j’écris 2000 mots, je renvoie à mon co-auteur, qui écrit 2000 mots, qui me renvoie…

Avant chaque chapitre, on se concerte avec l’auteur, pour :

  • S’assurer que le chapitre précédent convenait
  • Se mettre d’accord sur la trame détaillée du chapitre suivant

En relisant le chapitre que je viens d’écrire, l’auteur B me corrige les petites fautes, s’il voit des incohérences il les note, toutes les améliorations qu’il peut voir, il les met en commentaire. Je fais pareil à la lecture de son chapitre.

Il n’y a pas de délai spécifique, dans mon cas souvent chaque auteur écrit un chapitre dans la journée, ce qui fait qu’en une journée il y a 4000 mots en plus dans le roman, parfois 6000, parfois plus (avec mon super bro, Théo, on peut monter jusqu’à 14 000 dans une journée). Mais tu devrais faire en fonction de ton rythme et tu ne devrais pas mettre la pression sur ton co-auteur.

Tu n’aimes pas quand on te met la pression, non ? Eh bien ne le fais pas aux autres :).

Et si ça se passe "mal" ?

Outch. Qu’est-ce qui peut mal se passer ? Eh bien, un co-auteur peut abandonner le projet. Tu peux ne pas apprécier la tournure de la trame. Vous pouvez ne pas être d’accord sur un tas de choses.

Tout simplement, ça arrive. Le mieux est d’être ouvert et de communiquer. Si les choses ne conviennent plus à l’un, ou à l’autre, il suffit de s’exprimer.

Le mieux est d’être ouvert et de communiquer.

C'est quoi "la clef" pour que l'écriture d'un 4 mains se passe bien ?

S’il y avait une formule magique, je te la donnerais tout de suite !

Mais je peux te donner un conseil : mets ta susceptibilité de côté. Accepte les commentaires de l’autre, écoute-le, pose des questions quand il n’est pas d’accord. Et demande-lui de faire pareil pour toi en retour si ce n’est pas le cas.

Le roman ne va pas exactement dans la direction que tu voulais ? Ce n’est pas grave, note dans un carnet la nouvelle idée que tu as eue pour la suite, et tu utiliseras ton rebondissement dans un de tes romans solo.

La vitesse d’écriture n’est pas la même des deux côtés ? Lance-toi dans un side project, quelque chose qui t’occupe pendant que tu attends le retour de l’autre. Ce n’est pas forcément un projet d’écriture, ça peut être n’importe quel sujet pour lequel tu attendais justement “d’avoir du temps” pour avancer.

Dans l’ensemble, je crois que la communication est primordiale et qu’il faut juste rester ouvert et à l’écoute. Quand les deux personnes sont bienveillantes, il n’y a aucune raison que ça se passe mal.

Enfin si, ça peut déraper quand on commence à parler d’argent. Il est connu que l’argent est à l’origine de plein de disputes, même si c’est bien triste ! Je te parle de comment gérer la publication, les dépenses et les revenus dans cet article. Mieux vaut encadrer la relation à ce sujet, pour éviter tout désagrément.

Articles similaires

2 Commentaires

Pourquoi écrire un roman à 4 mains ? - Jupiter Phaeton juillet 28, 2021 - 8:05

[…] Tout dépend avec qui tu écris bien sûr ! Mais si tu as trouvé le partenaire idéal, celui où vos styles d’écriture sont en symbiose, l’histoire coule toute seule et vos idées fusent comme des… euh fusées. C’est effectivement deux fois moins d’efforts d’écrire un 4 mains. Tu n’en écriras que la moitié et pour les autres tâches (correction, publication, promotion…), tout dépend de comment vous vous répartissez les missions. Il s’agit d’un autre sujet, dont je parle dans l’article sur comment gérer l’écriture d’un roman à quatre mains. […]

Répondre
Comment gérer un roman à 4 mains - Jupiter Phaeton juillet 29, 2021 - 6:38

[…] d’avant, tu trouveras ici un article sur pourquoi écrire un roman à 4 mains et ici sur comment gérer l’écriture d’un roman à 4 […]

Répondre

Laisser un commentaire